free gcse coursework help write an essay site purchase college papers milk farm business plan geography gcse coursework help phd thesis service marketing make my essay better professional essay writers uk customer essay service

© Anthony Sturbois

 

L’ami du jardinier

Dans le jardin, le Rougegorge ne se trouve jamais très loin lorsque les bêches et binettes sont de sortie. Cet oiseau très peu farouche n’hésite pas à se poser à proximité pour dévorer les petits vers de terre et insectes délogés par le jardinier.

 

Petit mais costaud

Bien qu’il soit un oiseau attendrissant pour nous, c’est tout le contraire avec ses congénères. Ce bagarreur très territorial défend son domaine contre l’intrusion de ses semblables et pourrait même combattre jusqu’à la mort !

 

Égalité parfaite

En règle générale, chez les passereaux, ce sont les mâles qui arborent des couleurs vives et qui ont la capacité de chanter. Chez le Rougegorge, l’égalité est parfaite. Le mâle et la femelle ont les mêmes couleurs et tous deux la possibilité de s’égosiller.

 

Une vraie doublure

Certains Rougegorges sont migrateurs. Au risque de vous décevoir, l’individu que vous observez quotidiennement dans votre jardin n’est pas forcément le même toute l’année !

 

Un mâle attentif

Pendant la période de reproduction, le mâle apporte à la femelle toute la nourriture qui lui est nécessaire : fabriquer les œufs et les couver demande beaucoup d’énergie. Les Rougegorges peuvent élever jusqu’à deux nichées par an.

 

Et en Côtes d’Armor ?

Le Rougegorge familier occupe l’ensemble du département en toute saison. Les nicheurs costarmoricains, plutôt sédentaires, peuvent être rejoints par des individus plus nordiques en hiver, des mouvements migratoires étant notés dès la fin août avec un pic en octobre.

 

N’hésitez à nous transmettre vos observations.

Plus d’informations sur les oiseaux.

Share This