e commerce phd thesis essay about bestfriends buy cheap articles online resume bar admission student behavior essays

© Yann Hervé

 

Communiqué de Lamballe-Armor, de Lamballe Terre & Mer, du Département des Côtes d’Armor, du Cerema et de VivArmor Nature

 

Les Landes de La Poterie, un site exceptionnel

Les Landes de La Poterie, situées sur la commune de Lamballe-Armor et classées Natura 2000 se composent d’une faune et d’une flore exceptionnelles avec notamment de nombreuses espèces d’amphibiens. Onze espèces, toutes protégées et souvent menacées, de grenouilles, crapauds, tritons et salamandres y sont présentes. Cette diversité d’amphibiens, rare au niveau national, rend le site exceptionnel à l’échelle des Côtes d’Armor.

Or, une forte mortalité a été constatée en période de migration, lorsque les animaux tentent de rejoindre leurs habitats de reproduction : les mares des Landes de La Poterie, situés à l’ouest de la RD28.

Dans le cadre de leur politique de préservation et de reconquête de la biodiversité (Atlas de la Biodiversité notamment), Lamballe-Armor, Lamballe Terre & Mer, le Département des Côtes d’Armor et le Cerema (Centre d’Études et d’expertise sur les Risques, l’Environnement, la Mobilité et l’Aménagement) en partenariat avec l’association VivArmor Nature proposent plusieurs actions auprès et avec les habitants et les usagers autour de la protection des amphibiens :

  • Réunion publique,
  • Enquête,
  • Ateliers,
  • Sorties pédagogiques,
  • et recueil d’information sur les amphibiens.

 

Recueil d’informations sur les amphibiens > Suivi scientifique

Depuis le 4 janvier 2021, un suivi scientifique est effectué sur le secteur des Landes de La Poterie par un agent de Lamballe Terre & Mer. Cette étude a pour objectif d’évaluer la potentielle mortalité routière des amphibiens sur les axes périphériques de la portion de RD 28 fermée durant cet hiver.

 

Recueil d’informations sur les amphibiens > Participation des habitants

Afin de compléter les informations recueillies par la communauté d’agglomération, les habitants de Lamballe Terre & Mer, et plus spécifiquement ceux de La Poterie et de Trégomar, sont invités à recenser les amphibiens (vivants ou morts) qu’ils croiseront sur leur chemin.

Ce suivi permettra aux institutions d’acquérir davantage d’informations sur le déplacement et les lieux de vie de ces espèces.

Pour participer, les habitants qui le souhaitent sont invités à télécharger la fiche de recensement et le livret d’identification des amphibiens téléchargeables sur les sites de Lamballe Terre & Mer (www.lamballe-terre-mer.bzh) et de Lamballe-Armor (www.lamballe-armor.bzh).

Les meilleurs moments pour observer les amphibiens sont avant l’aube et après le coucher du soleil, lorsque le temps est humide et doux.

Attention, toutefois, à ne pas oublier le couvre-feu (18h-6h) actuellement mis en place du fait de la Covid 19 et de bien se protéger afin d’être visible sur le bord des routes (gilets fluorescents et lampes).

 

Sorties pédagogiques et ateliers participatifs

Des sorties pédagogiques pour en savoir plus sur les amphibiens des Landes de La Poterie et des ateliers participatifs pour trouver des solutions quant à la protection des amphibiens sur les Landes de La Poterie sont en cours d’élaboration.

Les habitants et usagers peuvent d’ores et déjà s’y inscrire en contactant le service Biodiversité et Bocage de Lamballe Terre & Mer : 02 96 50 59 37 ou environnement@lamballe-terre-mer.bzh

 

Contacts presse :

Lamballe-Armor et Lamballe Terre & Mer
Direction communication
02 96 50 00 30
communication@lamballe-terre-mer.bzh

Côtes d’Armor le Département
Yves Colin
02 96 62 46 56 / 06 89 09 52 08
yves.colin@cotesdarmor.fr

 

Télécharger le livret d’identification des Amphibiens de la Poterie (version web)

Télécharger le livret d’identification des Amphibiens de la Poterie (version à imprimer)

Télécharger la fiche de recensement

 

Télécharger le communiqué de presse

 

Les démarches de préservation des amphibiens de La Poterie font parler d’elles au national, à l’occasion d’un article publié dans le journal Libération.

 

Share This