how to write a literary analysis paper homework help hotline number essay for scholarship what should an abstract include for a research paper homework help persuasive essay helping homeless people essay cambridge university computer science phd thesis thesis service professional help writing cv

 

Les décisions prises lors de la recherche d’un territoire où s’établir sont déterminantes pour la survie des animaux. Pour arrêter leur choix, les écureuils roux développent différentes stratégies de recherche, comme le fait de comparer la qualité des sites en les visitant plusieurs fois. Des chercheurs finlandais ont ainsi étudié les stratégies de recherche lors de la dispersion des jeunes écureuils roux dans des environnements urbains et ruraux. Ils se sont demandés quels types de sites les écureuils roux juvéniles choisissent comme domaine vital parmi tous les sites visités, et s’ils manifestent un comportement de revisite pendant la dispersion. Les scientifiques ont également cherché à savoir si le nombre de visites est lié aux caractéristiques du paysage, à la distance de dispersion, au sexe de l’écureuil ou au type d’environnement (rural ou urbain).

 

Le principe

Équipés d’un collier-émetteur, de jeunes écureuils roux ont été suivis au sein de deux paysages contrastés en Finlande (à raison d’un vingtaine d’individus dans chaque zone) :

  • un paysage rural constitué d’une mosaïque de zones forestières boréales, pour la plupart gérées, séparées par de grandes zones agricoles,
  • un paysage urbain composé de zones fortement construites avec des bâtiments à plusieurs étages, des petits parcs boisés et des jardins privés.

 

Les résultats

Les jeunes écureuils roux ont mis en moyenne une soixantaine de jours pour trouver leurs sites d’établissement.

Dans la zone urbaine, plus d’individus ont manifesté un comportement de revisite que dans la zone rural.

Dans les deux zones d’étude, le nombre de visites effectuées sur le site n’était pas lié aux variables du paysage du site.

Dans les deux zones, les écureuils roux ont effectué davantage de visites sur les sites proches de leur nid natal, et davantage de visites ont été notées sur le site où l’individu s’est installé.

Dans le paysage rural, les jeunes écureuils se sont installés dans des sites où les surfaces construites sont plus importantes que dans les sites non sélectionnés. Dans le paysage urbain, aucune différence dans les caractéristiques du paysage n’a été relevée entre les sites retenus et les sites non retenus.

 

Les enseignements

Le fait que les individus aient préféré s’installer près des zones bâties dans le paysage rural conforte la tendance observée actuellement en Finlande : des populations qui prospèrent en contexte urbain et qui déclinent en contexte rural. Dans les zones bâties des paysages ruraux, la nourriture s’avère plus abondante, diversifiée et régulière que dans les parcelles forestières fortement gérées.

Les chercheurs ont donc constaté que la plupart des individus en dispersion effectue des revisites en recherchant leur domaine vital, mais que les individus effectuant de longs mouvements de dispersion réalisent moins de visites comparatives, probablement en raison de facteurs liés au coût.

Les scientifiques concluent que les caractéristiques du paysage n’ont eu qu’un effet mineur sur les décisions d’établissement des écureuils roux juvéniles. Le choix serait davantage guidé par la disponibilité des ressources alimentaires et des partenaires.

 

Télécharger l’article scientifique en anglais

 

Share This