do my homework for me for master thesis funny breaking barriers essay research paper on aids buy anthropology essay hr assignments african essay writers

© Daniel REAUDIN

 

Pas discrète !

Appelée également Grand loche, notre limace ne passe pas inaperçue. Sa couleur orange vif et sa taille pouvant atteindre 15 centimètre en fait une des limaces les plus connues parmi la dizaine d’espèces présentes en Bretagne.

 

Reine du patinage sur… bave

Pour se mouvoir, la limace produit un mucus permettant de lubrifier le sol et ainsi se déplacer. En d’autres termes, elle glisse sur sa bave ! Constituée à 98% d’eau, notre amie doit donc consommer de grands volumes d’eau pour continuer à avancer…

 

Mais aussi reine de la nuit

La grande limace rouge est essentiellement active à la tombée de la nuit, parcourant les haies, les champs et les bois à la recherche de jeunes feuilles tendres à brouter.

 

Limaces au menu !

Son côté gluant ne rebute pas tout le monde : taupes, hérissons, carabes, musaraignes, oiseaux ou encore crapauds en sont très friands.

 

Mâle ou femelle ?

Les limaces sont à la fois mâles et femelles : elles sont hermaphrodites. Lors de la période des amours, les individus s’enlacent et s’échangent leur semence qu’ils stockent dans une poche prévue à cet effet. Le sperme peut ainsi être conservé plus d’un an ! Mais le plus souvent, il est utilisé dans l’instant pour féconder les œufs.

 

Et en Côtes d’Armor ?

Cette espèce, qui peut être également de couleur noire, se rencontre dans des milieux très divers comme les prairies, les landes, les haies, les bois, les cultures et les jardins.

 

N’hésitez à nous transmettre vos observations.

Pour plus d’informations sur les invertébrés.

Share This